Accompagner l’essor d’un entrepreneuriat de territoire

Accompagner l’essor d’un entrepreneuriat de territoire.

2017
3 min de lecture

par Territoires Conseils

ecce terra - accompagner l'essor d'un entrepreneuriat de territoire

Crédit : H. Rouit, Art – Goût – Beauté, Feuillets de l’ élégance féminine, No. 142, Rijksmuseum, domaine public

Publication réalisée par Territoires Conseils (70 pages), copilotée par Pierre-François Bernard

Introduction

Dans un contexte marqué par les crises (économique, sociale, écologique, financière…), des initiatives portées par des collectifs d’acteurs questionnent les modèles de production et de consommation et réinventent de nouvelles manières d’entreprendre au sein des territoires.
 
Qu’il s’agisse de mutualiser des fonctions d’ingénierie ou de recherche-développement (R&D), de mieux valoriser une ressource locale, de ré-ancrer de la valeur et de l’emploi en s’inspirant des  logiques de l’économie circulaire ou des circuits courts, ces dynamiques collectives s’organisent pour répondre aux besoins locaux en impulsant un mode de développement économique plus ancré, plus durable et plus inclusif. Émergeant en dehors de tout cadre d’action institutionnel, elles mettent en œuvre des solutions inédites en s’appuyant, d’une part, sur des ressorts d’innovation et de coopération à l’échelle territoriale et, d’autre part, sur des modèles originaux d’économie et de gouvernance.
 
Qu’elles prennent la forme de sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic) ou qu’elles s’envisagent sous des formes plus classiques, ces dynamiques d’essence entrepreneuriale interrogent les modèles d’activités et les modalités d’accompagnement.
 
Afin d’apporter des éléments d’éclairage à ces questionnements, et dans la perspective de définition d’une offre d’accompagnement adaptée aux besoins locaux, Territoires Conseils a lancé en 2016 un programme de travail reposant sur l’analyse et le décryptage de dynamiques d’entrepreneuriat, multi-acteurs et multi-partenariales, mises en œuvre pour soutenir le développement des territoires et apporter des réponses à des besoins locaux non satisfaits.

Entrepreneuriat de territoire, de quoi parle-t-on ?

L’entrepreneuriat de territoire est protéiforme, hybride, et se réinvente en fonction du contexte territorial à partir duquel il prend son essor. S’il est illusoire de vouloir l’enfermer dans un stéréotype aux contours définis, il paraît en revanche possible, à l’analyse des dynamiques observées, d’en faire ressortir quelques traits saillants.

Des démarches d’essence entrepreneuriales qui apportent des solutions inédites à des problématiques locales d’intérêt collectif

Stimuler et relocaliser les filières économiques au niveau local, assurer une meilleure répartition au sein d’une chaîne de valeur économique, réintégrer les externalités environnementales dans les solutions économiques mises en œuvre, favoriser l’implication citoyenne et les retombées économiques locales, assurer un mode de développement plus inclusif… L’entrepreneuriat de territoire se construit pour apporter des solutions économiques inédites à des problématiques d’intérêt collectif.

Un modèle d’entrepreneuriat fondé sur la valorisation durable des ressources endogènes des territoires

Ressources naturelles, savoir-faire locaux, paysage, ressources matérielles ou immatérielles… Pour mener à bien un projet économique d’intérêt collectif, l’entrepreneuriat de territoire fonde son modèle d’activité sur la valorisation des ressources spécifiques dont recèlent les territoires et dont il en assure la valorisation et la cogestion durable, efficace et rationnelle sur le plan économique, et non appropriable par l’une ou l’autre des parties prenantes.

La coopération territoriale et l’innovation sous toutes ses formes comme moteur de développement

L’entrepreneuriat de territoire repose sur la mobilisation et l’implication d’acteurs locaux qui cherchent à aligner leurs intérêts pour co-construire des solutions collectives en réponse à des problématiques locales qui n’auraient pas pu être construites et mises en œuvre en s’appuyant sur des modes d’action classique relevant aussi bien de l’intervention publique que de l’entreprise classique.

Des formes de gouvernance démocratique, multi-acteurs et multi-parties prenantes

Pour répondre à ces enjeux de mobilisation, d’implication, et de prise en compte des enjeux portés par chacune de ses parties prenantes, l’entrepreneuriat de territoire opte pour des modes de gouvernance inspirés des principes démocratiques. Modèle d’activité fondé sur la valorisation locale des ressources spécifiques et le réinvestissement des bénéfices générés dans les projets collectifs locaux, l’entrepreneuriat de territoire favorise l’ancrage de la valeur et la maximisation des retombées économiques dans l’économie locale.

Télécharger la publication

Accompagner l’entrepreneuriat de territoire.